4 - Formes

       Certaines pièces aériennes ne sont pas forcément lancées à partir d'un mortier. Par exemple, elles peuvent être mises en place par un ballon ou même par un hélicoptère. Comme pour les missiles, il existe des pièces sol-sol comme les fontaines de perles, ou des pièces sol-air comme les marrons ou aussi air-air.

Voici les formes les plus connues d'artifices :

  • La fusée ordinaire : largement remplie de poudre
  • La fusée volante : elle a une "âme" qui met en mouvement différentes substances grâce au dosage de la poudre
  • Le feu chinois : il forme une gerbe d'étincelles
  • La lance : il s'agit d'une longue fusée de couleur très variable
  • La chandelle romaine : c'est une fusée volante qui abandonne progressivement des étoiles derrière elle.
  • Le feu de Bengale : c'est un mélange de combustion facile et rapide qui émet une lumière très vive, blanche ou colorée

      Pour que les étoiles dessinent des formes dans le ciel, comme par exemple un cercle, il suffit de disposer les billes de matière pyrotechnique en forme de cercle à l'intérieur de la bombe. Ces billes sont maintenues grâce à des écorces de riz ou a du liège.

      Essayer de comprendre ce qui se passe dans un feu d'artifice revient à étudier des combustions (les combustions sont des oxydations). LAVOISISER (1743 - 1794) a identifié plusieurs réactions de combustion : la respiration comme une combustion lente ; à l'opposé, les combustions explosives qui font rouler nos voitures. Pour une pièce d'artifice, il y a le plus souvent une propulsion initiale suivie d'une explosion. 

 

Suite =>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site