3 - Les couleurs

         Nous nous intéressons à la flamme issue de la combustion de la poudre. Cette flamme, comme tous les matériaux qui nous entourent est constituée d'atomes. Les électrons de l’atome se trouvent sur une couche, en principe ils ne se soucient pas des autres couches mais sous l'effet de la chaleur, certains électrons captent l'énergie thermique. A cause de cette énergie, ils ne peuvent rester sur leur couche initiale et se déplacent sur la couche supérieure. Pour redescendre sur leur couche initiale, ils doivent perdre l'énergie qu'ils ont acquise, sous forme thermique et en libérer sous forme lumineuse : quand un électron retourne sur sa couche, il restitue un photon : une particule élémentaire qui constitue la lumière.

        Les différentes couleurs sont dues à la quantité d'énergie que dégagent les électrons qui redescendent sur leur couche. Par exemple, lorsque l'électron de l'atome de Sodium redescend sur sa couche, il restitue plus d'énergie sous forme lumineuse que l'électron de l'atome de Strontium. Les ondes électromagnétiques émises par ces électrons font partie du spectre visible.

 

  Les couleurs des feux d'artifice sont obtenues par adjonction de métaux ou de sels métalliques à la flamme. Voici les éléments utilisés pour les différentes couleurs :

 

            Nous avons d’ailleurs réalisé une expérience en laboratoire afin de tester les différentes poudres comme le Zinc, l’Aluminium, le Fer et le Cuivre. Nous avons constaté que la flamme changeait de couleur selon les différentes poudres.

Les différentes couleurs des feux d'artifice sont liées à la nature des substances qui composent la matière pyrotechnique. Quand celle-ci est mise à feu, elle produit une flamme caractéristique de sa constitution.

Changement de couleur

      Pour que les étoiles changent de couleur, il suffit d'empiler les couches de poudre. Par exemple, Strontium puis Aluminium puis Cuivre. Quand la bombe explosera, la couche de Cuivre va se consumer et faire passer la couleur bleue, puis la couche d'aluminium qui va faire la couleur blanche et enfin la couche de Strotium pour le rouge.

     Après l'installation du feu d'artifice, toutes les bombes sont recouvertes d'aluminium et de plastique au cas ou il pleuve mais aussi à cause des cendres incandescentes qui risqueraient de mettre le feu aux bombes. Une fois toutes les bombes prêtes, tout se passe dans la régie (chaque artifice doit être relié à la régie de tir) ; c'est de la régie que tous les ordres sont donné pour le lancement. Pour la mise en feu, on peut utiliser une table de tir manuel (valise) ou alors, on peut inscrire sur un mini disque tout le spectacle. (le disque contient toutes les musiques et les ordres informatiques de lancement. L'artificier surveille que tous les feux soient bien lancés et est présent en cas de trous accidentels dans le spectacle. Nous parlerons du lancement de l'artifice postérièrment dans notre TPE, dans la partie "Allumage et Propulsion".

 

Suite =>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×