2 - Poudre Noire

        Actuellement, la poudre noire est toujours utilisée dans la fabrication des feux d'artifice. Parmi ses avantages, nous remarquons qu'elle est peu onéreuse et qu'une faible quantité d'énergie en provoque la combustion. Ainsi, on peut l'enflammer grâce à une flamme, un impact, une étincelle ou même un laser. Evidemment, sa manipulation est dangereuse.

 

- Quelle réaction chimique est mise en jeu ?

         On mélange des oxydants puissants et des réducteurs pour obtenir une réaction complète et rapide. Il est nécessaire que des produits de la réaction correspondent à des gaz sous pression afin d'obtenir une explosion. Le confinement  est également un paramètre important qui permet d'accélérer la réaction par augmentation de la température et de la pression.

 

Dans le cas de la poudre noire, la réaction définie par Bunsen en 1875 est la suivante :

2 KNO3 + 3C + S => K2S + 3 CO2 + N2

         Pour les réactifs de cette réaction, l'oxydant est le nitrate de potassium, les réducteurs sont le soufre et le carbone. De plus, il y a effectivement parmi les produits de la réaction des gaz : le dioxyde de carbone et le diazote.

 Cependant, on trouve des compositions variables selon ses usages :

  • 30% de charbon, 30% de soufre, 40% de salpêtre pour la poudre de mine.
  • 12% de charbon, 10% de soufre, 78% de salpêtre pour la poudre de chasse.
  • 12.5% de charbon, 12.5% de soufre, 75% de salpêtre pour la poudre "de guerre".

 

Poudre noire

 

Suite =>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site