1 - Historique

         Les Chinois furent les premiers à réaliser un mélange de salpêtre, de soufre et de charbon de bois, qu'on appelle "Poudre Noire", qui leur servait à propulser un projectile. On estime que vers 670, les Chinois utilisaient cette poudre à des fins artistiques et militaires. Ce procédé fut introduit en Europe au XIIIème siècle grâce au célèbre navigateur italien : Marco Polo (1254-1324). En effet, il traversa l'Asie et découvrit la pyrotechnie, il rapporta la Poudre Noire de Chine.

En France, la poudre est dans un premier temps utilisée sur les champs de bataille comme à Crécy en 1346, avant de devenir un véritable instrument de divertissement. Les feux d'artifice de divertissement n'apparurent qu'à la fin du Moyen Age vers 1450, la poudre a été utilisée pour figurer les feux de l'Enfer. Le premier grand feu d'artifice en Europe a été tiré en 1487 en Angleterre lors du couronnement d'Elizabeth d'York.

         Puis, au XVIIème siècle, de grandes fêtes sont données dans les jardins de Versailles où les tirs de feux d'artifice célèbrent le Roi. Rapidement, le feu d'artifice devient le moyen de réjouissance pour commémorer des événements historiques. En effet, le premier vrai feu d'artifice en France, fut tiré Place des Vosges, alors nommée Place Royale, à Paris pour célébrer le mariage d'Anne d'Autriche avec Louis XIII.

        Un concours international de pyrotechnie a lieu tous les deux ans à Chantilly depuis l'an 1662 sous le règne de Louis XIV.

 

        De nos jours, en France, plus de 10 000 feux d'artifice sont tirés au 14 Juillet.

 

 

 

Feu d’artifice tiré par la Ville de Paris, à l’occasion du mariage de Mme Louise-Elisabeth et de l’Infant d’Espagne, le 30 août 1739.

 

 

Suite =>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×